langue françaiseenglish language
  • thumbs1.jpg

    Monument

    Historique

  • thumbs2.jpg

    10 siècles

    Historiques

  • thumbs3.jpg

    Le Vaisseau

    des Cevennes

Causses et Cévennes

Le site, s’étendant sur 302 319 ha au sud du Massif cen­tral fran­çais, cons­ti­tue un pay­sage de mon­ta­gnes tres­sées de pro­fon­des val­lées qui est repré­sen­ta­tif de la rela­tion exis­tant entre les sys­tè­mes agro­pas­to­raux et leur envi­ron­ne­ment bio­phy­si­que, notam­ment au tra­vers des drailles ou routes de trans­hu­mance. Les vil­la­ges et les gran­des fermes en pierre situées sur les ter­ras­ses pro­fon­des des Causses reflè­tent l’orga­ni­sa­tion des gran­des abbayes à partir du XIe siècle. Le mont Lozère, fai­sant partie du site, est l’un des der­niers lieux où l’on pra­ti­que tou­jours la trans­hu­mance esti­vale de la manière tra­di­tion­nelle, en uti­li­sant les drailles.

Les pay­sa­ges des hautes terres des Causses ont été façon­nés par l’agro-pas­to­ra­lisme durant trois mil­lé­nai­res. Au Moyen Âge, le déve­lop­pe­ment des villes dans les plai­nes médi­ter­ra­néen­nes envi­ron­nan­tes et, en par­ti­cu­lier, la crois­sance des ins­ti­tu­tions reli­gieu­ses, ont sus­cité l’évolution d’une struc­ture agraire basée sur l’agro-pas­to­ra­lisme, dont les fon­de­ments sont encore en place aujourd’hui. Trop pauvre pour accueillir des villes, trop riche pour être aban­donné, le pay­sage des Causses et des Cévennes est le résul­tat de la modi­fi­ca­tion de l’envi­ron­ne­ment natu­rel par des sys­tè­mes agro-pas­to­raux pra­ti­qués durant un mil­lé­naire. Les Causses et les Cévennes pré­sen­tent pra­ti­que­ment chacun des types d’orga­ni­sa­tion pas­to­rale ren­contrés sur le pour­tour de la Méditerranée (agro-pas­to­ra­lisme, sylvo-pas­to­ra­lisme, trans­hu­mance et pas­to­ra­lisme séden­taire).

La zone a une vita­lité remar­qua­ble résul­tant du vif renou­veau des sys­tè­mes agro- pas­to­raux. Cette zone est un exem­ple majeur et viable de l’agro-pas­to­ra­lisme médi­ter­ra­néen. Sa pré­ser­va­tion est néces­saire pour trai­ter les mena­ces pro­ve­nant des pro­blè­mes sociaux, économiques et envi­ron­ne­men­taux aux­quels de tels pay­sa­ges sont confron­tés dans le monde entier. D’un point de vue his­to­ri­que, les Causses et les Cévennes conser­vent de nom­breux témoi­gna­ges de l’évolution de leurs socié­tés pas­to­ra­les sur plu­sieurs siè­cles. Leur impor­tant patri­moine bâti, leurs carac­té­ris­ti­ques pay­sa­gè­res et asso­cia­tions imma­té­riel­les, qui reflè­tent le pas­to­ra­lisme tra­di­tion­nel, seront pré­ser­vées grâce au renou­veau contem­po­rain de l’agro-pas­to­ra­lisme.

Les sites UNESCO dans le Languedoc-Roussillon

Le Languedoc-Roussillon offre au visi­teur six sites majeurs ins­crits au patri­moine mon­dial de l’Unesco. A retrou­ver sur le site du Comité régio­nal du Tourisme.