langue françaiseenglish language
  • thumbs1.jpg

    Monument

    Historique

  • thumbs2.jpg

    10 siècles

    Historiques

  • thumbs3.jpg

    Le Vaisseau

    des Cevennes

Projet culturel

Renaissance du Château de Portes a lancé une étude de défi­ni­tion et de pré-pro­gram­ma­tion pour la valo­ri­sa­tion tou­ris­ti­que et cultu­relle du châ­teau de Portes grâce au concours finan­cier de la Région Languedoc-Roussillon.

Depuis plus de 40 ans, l’asso­cia­tion Renaissance du Château de Portes res­taure, entre­tien et met en valeur ce monu­ment his­to­ri­que unique en Europe. Grâce à l’inter­ven­tion de plu­sieurs mil­liers de béné­vo­les et pas­sion­nés, le châ­teau a été sauvé d’une ruine cer­taine. Classé Monument Historique en 1984, ce patri­moine a également béné­fi­cié d’un fort sou­tien finan­cier de l’Etat et des col­lec­ti­vi­tés loca­les.

Aujourd’hui, alors que le châ­teau accueille plus de 11 000 visi­teurs par an, dont de nom­breux sco­lai­res, l’asso­cia­tion a sou­haité lancer une étude de défi­ni­tion et de pré-pro­gram­ma­tion pour la valo­ri­sa­tion tou­ris­ti­que et cultu­relle du châ­teau de Portes. En effet, alors que légi­ti­me­ment les efforts avaient jusqu’à pré­sent portés sur la res­tau­ra­tion du monu­ment, il était temps de se concen­trer sur le projet cultu­rel porté par l’asso­cia­tion. C’est pour­quoi il a été fait appel à l’agence d’ingé­nie­rie Scarabée avec le concours finan­cier de la Région Languedoc-Roussillon – prin­ci­pal finan­ceur de l’étude - avec comme ambi­tion de déve­lop­per un projet de valo­ri­sa­tion tou­ris­ti­que et cultu­relle du châ­teau pour qu’il devienne un équipement iden­ti­taire fort et struc­tu­rant du ter­ri­toire.

Cette agence accom­pa­gne les struc­tu­res publi­ques et pri­vées dans la mise en œuvre de leurs pro­jets cultu­rels et patri­mo­niaux en pro­po­sant une appro­che glo­bale, de l’idée à la réa­li­sa­tion : stra­té­gie, fai­sa­bi­lité, pro­gram­ma­tion, contenu, assis­tance à maî­trise d’ouvrage, maî­trise d’œuvre, déve­lop­pe­ment... Elle a par ailleurs déve­loppé une exper­tise spé­ci­fi­que dans le domaine de la média­tion et de l’inter­pré­ta­tion des patri­moi­nes. L’agence Scarabée est membre du Gefil, et son direc­teur, est membre fon­da­teur de l’Association des Scénographes.

Le Comité de pilo­tage se com­pose, outre les mem­bres de RCP et les pro­prié­tai­res du Château, du ser­vice patri­moine de la Région Languedoc-Roussillon, de la Direction régio­nale des affai­res cultu­rel­les (DRAC), du Service ter­ri­to­rial de l’archi­tec­ture et du patri­moine (STAP), du ser­vice cultu­rel du Conseil géné­ral du Gard, du Président du Pays Grand Combien et son Vice-Président à la culture, du Pays Cévennes et du Maire de Portes.

Le projet cultu­rel de l’Agence Scarabée a été adopté à l’una­ni­mité moins 4 voix lors de l’AGO du 7 avril 2012.

Avec le sou­tien finan­cier de la Région Languedoc-Roussillon

 

valorisation touristique et culturelle du château de Portes
Ce vendredi 24 septembre, Renaissance du Château de Portes a lancé une étude de définition et de pré-programmation pour la valorisation touristique et culturelle du château de Portes grâce au concours financier de la Région Languedoc-Roussillon.